Les bécasses les plus avancées marquent le pas en cette première moitié du mois d’avril, entre l’est de la Pologne et l’ouest de la Russie. En effet, les premiers arrêts durables se produisent et seuls quelques mouvements de faible envergure sont enregistrés.

 

La 615 (au 09 avril) et la 619 (au11avril) n’ont toujours pas franchi la frontière entre la Pologne et les pays baltes. Peut-être sont-elles polonaises ? Il faudra attendre pour en savoir davantage.

 

La 625 s’est approchée de la Russie entre le 8 et le 10 avril et se trouve (au 14 avril) au nord-est de la Biélorussie.

 

La 620 est désormais en Russie depuis le 13 avril et s’y trouvait encore aujourd’hui 15 avril.

 

FONTEMARIE, qui se trouve également en Russie, ne se décide pas à se lancer vers l’Oural au pied duquel elle a ses quartiers d’été. Cet arrêt entre SMOLENSK et BRIANSK est cohérent avec le retour dans la zone des températures minimales négatives depuis le 12 avril.