Après avoir stationné trois semaines en Pologne et laissé croire qu’elle était arrivée à destination, la 619 vient de déjouer tous les pronostics en accomplissant un périple de presque 2500 kilomètres en cinq jours. Sa balise a été localisée cette nuit dans le sud de l’Oural. Elle a, ainsi, dépassé FONTEMARIE, l’autre Héraultaise.

Et après avoir cru à une Polonaise, on se prend maintenant à rêver à une asiatique, car cette région est fréquentée par celles qui vont plus loin à l’est...

En effet, c’est dans cette zone qu’était passée KARELIA l’Espagnole au printemps 2010, montrant le chemin la première, grâce à sa balise. C’est aussi cette zone qui a été révélée, en automne 2012, par MONKEY l’Anglais, CILENTO, VENETO et IRPINIA les Italiennes, par les Anglais WOODY 2 et CRUGITH  en 2013, par ANDEOL le Français ardéchois en 2015, et par EZTIA l'Espagnole en 2016. Et pourquoi pas la 619? Il est permis de rêver...

C’est également, à quelques dizaines de kilomètres près, la zone de reproduction de LIBY l’Ardéchoise en 2015 et 2016 et de quelques autres oiseaux équipés de balises.

Deux options restent donc ouvertes :

- soit la 619 est « ouralienne » et elle va s’établir dans cette zone de collines peu élevées ;

- soit elle est asiatique et il lui reste encore plusieurs centaines de kilomètres à parcourir.

 Dans les deux cas, il faudra encore attendre deux à trois semaines pour en savoir davantage.