La 619 nous étonne encore et toujours : poursuivant vers le nord, elle a accompli près de 1000 kilomètres depuis le 7 mai. Sans avoir égalé le record de BUBOTA l’Espagnole (2015), elle approche de la latitude atteinte par ISABELLE en 2016.

Elle n’est sans doute plus très loin de sa zone de reproduction. Mais qui sait? Malheureusement pour elle, elle se trouve à la limite des sols gelés du nord de l’Oural, dans une région où règnent encore, même de jour, des températures très froides.