Les bécassiers des Alpes de Haute Provence retrouvent une balise perdue par une bécasse équipée à Majorque par nos amis bécassiers espagnols.

Mardi 12 mai : Daniel m’avertit par mail que nos amis espagnols pensent qu’une des bécasses équipées de balises, MYOTRAGUS, a probablement perdu sa balise dans les Alpes de Haute Provence, dans la région de Mirabeau-Château Arnoux/Saint Auban. Il me demande si je connais des personnes dans le secteur qui pourraient les aider.

 

Carte extraite du blog espagnol de « Scolopax Sin Fronteras ». Le trajet prénuptial de MYOTRAGUS figure en vert.

Je relaie la demande le même jour à Kevin, responsable national des bagueurs et du réseau qu’il anime, ainsi qu’à Philippe, président de la section départementale locale. Le même jour, il est décidé que Philippe et ses amis bécassiers rechercheront la balise et les Espagnols lui font passer les dernières coordonnées GPS de la balise.

Le mercredi 13 mai, une première recherche est tentée dans un terrain difficile, avec une végétation dense, sous la houlette de Philippe. Les espoirs de retrouver la balise sont minces et de fait, elle n’est pas retrouvée ce jour-là. Philippe annonce néanmoins qu’il recommencera le samedi 16 mai.

Samedi 16 mai, après un quart d’heure de recherche, la ténacité paye : la balise est retrouvée accrochée à une branche de peuplier ! Quel coup d’œil...

 

Cette balise était portée par MYOTRAGUS, bécasse équipée d’une balise « pin point » GPS/ARGOS à panneaux solaires, dont les aventures peuvent être suivies sur le blog de « Scolopax Sin Fronteras ». Equipée sur l’île de Majorque, cet oiseau avait franchi l’Oural au printemps et s’était installé au début du mois de mai 2019 sur le versant « asiatique »de la chaîne ouralienne, avant de revenir à l’automne 2019 et de passer l’hiver 2019/2020...en France !

Un bel exemple de solidarité bécassière !

Unis par la bécasse / Unidos por la becada.